RéserveNaturelle didactique du Bois du Defoy

Commune: Paliseul (Carlsbourg)
Superficie totale: 6ha 50a
Propriétaire: commune de Paliseul
Date de création: 1981 !

La réserve du bois du Defoy est très particulière. Il s’agit en réalité d’une réserve forestière expérimentale.

En effet, elle était jadis occupée par une hêtraie à luzule blanche (Luzula luzuloides) en très mauvais état, surexploitée et malingre, sous laquelle fut tentée à la fin du XIXe siècle (en 1881) une expérience de culture de sapin pectiné (Abies alba) en mélange avec de l’épicéa (Picea abies). La hêtraie « languissante » (GAILLY 1982) fut définitivement exploitée en 1904.

Les sapins furent d’abord élevés dans la pépinière provinciale de Paliseul, puis transplantés au bois du Defoy. Le site de Carlsbourg fut choisi parce que son climat était assez proche de celui des Vosges.

Au cours du temps, la plantation a souffert des vicissitudes du climat : gelées tardives, sécheresse (celle de 1976, en particulier), tempêtes (60 arbres furent déracinés lors des formidables tempêtes de 1991) … Mais malgré cela, on peut admirer aujourd’hui une dizaine d’arbres centenaires de fort belle allure dont certains atteignent plus de 35 mètres de hauteur et présentent la couronne typique « en nid de cigogne ». Ces sujets d’élite peuvent avoir un cubage d’une dizaine de mètres cubes.

Les arbres comment à fructifier vers l’âge de 40 ans. Les rejetons qui végètent sous le couvert doivent être mis en lumière pour que leur croissance démarre activement.

Quelques vestiges de la forêt feuillue de jadis se montrent ça et là : rares hêtres, chênes ou bouleaux qui dominent une végétation herbacée clairsemée acidophile.