Réserve naturelle de Bohan Membre

 Dernière mise à jour : 6 décembre 2016

Commune: Vresse-sur-Semois
Superficie totale: 159ha 74a 18ca
Propriétaire: commune de Vresse-sur-Semois
Date de création: 1997 –  Site SGIB n° 1localisation
Conservateur : Jean-Pierre Raquez
La réserve est accessible sur les sentiers à tout moment, il nous faut toutefois prévenir les visiteurs que certaines parties du site sont glissantes par temps humide et TRES difficiles d’accès (dénivelé important et difficile), prudence donc.

 

Parc de Bohan - Membre Entrée du site - 24 mai 2015

Réserve naturelle de Bohan – Membre
Entrée du site – 24 mai 2015

La réserve naturelle de Bohan-Membre se trouve dans la partie ardennaise de la vallée de la Semois, à peu de distance de la frontière française, entre les villages de Bohan et de Membre. L’accès se fait par un petit chemin forestier situé le long de la route Bohan – Le Hérisson N973 (voir photo ci-dessus).

Le chemin est d’abord facile, puis se rétrécit fortement avec un dénivelé très important et difficile. Ce sentier vous conduit à la confluence d’un ruisseau forestier (le sautou) avec la Semois. Ensuite le sentier continue avec à nouveau un dénivelé important (remontée) et aussi très difficile par endroits. Cette zone est calme et paisible, seuls les gazouillis des nombreux oiseaux et le bruit de l’eau qui coule sont perceptibles.Géranium herbe à Robert

Vous pourrez observer dans cette zone l’ail des ours (en fleur début mai), la raiponce en épi, l’oxalis, l’aspérule odorante, la scolopendre (fougère) et les jolies fleurs de géranium herbe à Robert.

La raiponce en épi

Galium odoratum

l’aspérule odorante – 24 mai 2015

La Scolopendre(Asplenium scolopendrium) - 24 mai 2015

La Scolopendre (Asplenium scolopendrium) – 24 mai 2015 et l’ail des ours (en fruit)

L'oxalis - 24 mai 2015

L’oxalis – 24 mai 2015

Il existe un balisage mais qui malheureusement est défaillant et ne permet pas de s’y retrouver facilement afin de rejoindre le point de départ par une boucle. Il est toutefois possible de revenir au point de départ via le village de Hérisson puis Hérissart direction Bohan en longeant la D973.

Confluence du ruisseau forestier avec la Semois - 24 mai 2015

Confluence du ruisseau forestier le Sautou avec la Semois – 24 mai 2015

La vallée est très encaissée, les versants sont abrupts, entaillés par de petits ruisseaux pittoresques. La plaine alluviale est souvent très étroite, mais s’élargit parfois et on peut y voir quelques vieux séchoirs qui rappellent que la culture du tabac fut jadis florissante dans la région. Mais souvent la plaine alluviale est enrésinée ou enlaidie par des campings-caravanings.

Parc_Bohan_Membre2_24mai2015

Plusieurs affleurement rocheux sont visibles le long du sentier dont un plus ou moins tabulaire, la « Table des Fées »,  elle incite le promeneur à la prudence car les bois ont selon la légende conservé leur mystère et on pourrait apercevoir fées ou nutons au travers du brouillard qui monte de la vallée après les chaudes pluies d’été. Les fortifications en ruines du « Châtelet », rempart contre les assaillants, ne protégeaient-elles pas aussi contre les êtres évanescents qui se glissent entre les arbres dans les vapeurs laiteuses de l’automne?

Parc de Bohan - Membre Vallée sauvage - 24 mai 2015

Parc de Bohan – Membre
Vallée sauvage du ruisseau  » le Sautou » – 24 mai 2015

La forêt est assez dense et couvre plateaux et pentes. Elle est très variée. Frênes, érables, ormes, tilleuls, hêtres, charmes, merisiers et chênes se rencontrent dans les hêtraies à érables envahies de fougères qui montent à l’assaut des éboulis: hêtraies tapissées de fétuques des bois (Festuca altissima) et des chênaies à charmes, couvertes de populations odorantes d’ail des ours (Allium ursinum) occupent les versants. Les eaux de la rivière (la Semois) sont envahies par la renoncule flottante (Ranunculus fluitans) qui sème à la surface de l’eau des milliers de fleurettes blanches.