Réserve Naturelle Agréée de Harinsart

Mise à jour : 6 décembre 2016

Commune : Habay (Harinsart)
Superficie totale: 23 a 80 ca
Propriétaire: Ardenne & Gaume asbl
Date de création: 1987
Réserve naturelle agréée par Arrêté de l’Exécutif régional wallon du 23 juillet 1992
Site classé comme zone humide d’intérêt biologique (SGIB) voir ce lien : SGIB 26
Conservateur : J-L Renneson – tél : 0494 50 08 72

 

Vue_RNA_14mai2014

Vue de la réserve naturelle d’Harinsart le 14 mai 2014 – Photo©J-L Renneson

La réserve naturelle d’Harinsart est constituée d’une ancienne marnière établie sur marne hettangienne, dont plusieurs parties sont inondées en hiver et plus ou moins asséchée en été.

A_villosoviridescens_Harinsart_31mai2014

Agapanthia villosoviridesacens – longicorne inféodé aux chardons – 31 mai 2014 – Photo©J-L Renneson

PARENT ET THOEN (1986) nous apprennent que la particularité du site est de présenter une pelouse à gentianes au contact d’une moliniaie alcaline. La pelouse groupe des espèces d’alliances très différentes avec tout d’abord la gentiane ciliée (Gentianella ciliata) et la gentiane d’Allemagne (G. germanica) du Gentiano-Koelerietum ; des espèces du Mesobromion avec la pimprenelle (Sanguisorba minor), le lin purgatif (Linum catharticum), le cirse acaule (Cirsium acaule), la laîche glauque (Carex flacca), l’amourette (Briza media), le gaillet jaune (Galium verum) … ; des espèces du Molinion comme le silaüs des prés (Silaum silaus), le sélin (Selinum carvifolia), la molinie (Molinia caerulea), la succise des prés (Succisa pratensis), la laîche tomenteuse (Carex tomentosa) … ; des espèces du Calthion telles le colchique (Colchicum autumnale), l’achillée sternutatoire (Achillea ptarmica), l’orchis de mai (Dactylorhiza fistulosa) …

Dactylorhisa_fistulosa_2014

L’Orchis à feuilles larges – Dactylorhisa fistulosa = majalis – Photo ©J-L Renneson 2014

La moliniaie alcaline rassemble des espèces citées ci-dessus auxquelles s’ajoutent diverses laîches : laîche distique (Carex disticha), laîche glauque (C. flacca), laîche bleuâtre (C. panicea), laîche en épi (C. spicata) et des espèces prairiales plus communes.

Ophioglossum_vulgatum_2014

L’Ophioglosse – Ophioglossum vulgatum – Photo©J-L Renneson – 2014

La gestion consiste en une fauche avec ramassage en période hivernale, dont l’objectif principal est rabattre les rejets ligneux (prunelliers et frênes surtout).

Stenocorus_meridianus_Harinsart_26juin2014A

Stenocorus meridianus – 26 juin2014 – Photo©J-L Renneson

Argiope_bruennichi_Harinsart_29aout2014

L’argiope fasciéé – Argiope bruennichi – 29 aout 2014 -Photo©J-L Renneson

Un inventaire botanique et entomologique sont en cours de réalisation (Thoen D. et Renneson J-L, 2014-2015). A noter la présence des deux grandes espèces de sauterelles vertes (Tettigonia cantans et Tettigonia viridissima), de nombreux touradons (fourmilières) habités par Lasius flavus sont présents sur le site.

La sauterelle cymbalière - Tettigonia cantans 29 aout 2014 - Photo©J-L Renneson

La sauterelle cymbalière – Tettigonia cantans 29 aout 2014 – Photo©J-L Renneson

La grande sauterelle verte - Tettigonia viridissima 29 aout 2014 - Photo©J-L Renneson

La grande sauterelle verte – Tettigonia viridissima 29 aout 2014 – Photo©J-L Renneson