Réserve Naturelle du vignoble du Clos de la Zolette

 Dernière mise à jour : 3 janvier 2016

Commune: Rouvroy Torgny
Superficie totale: 47a 40ca
Propriétaire: Ardenne et Gaume asbl
Date de création: 1953
Conservateur : J-L Renneson – tél 0494 50 08 72

CLos_de_la Zolette_7JUIN2014A

La nouvelle réserve du Clos de la Zolette ( floraison du sainfoin – 7 juin 2014 ).

L’ancien vignoble est aujourd’hui reconverti en une réserve naturelle originale.

Voir article : Renneson, J-L. 2014.  Le Clos de la Zolette, grandeur, décadence, métamorphose , Parcs et Réserves : 69/1 : 19-23

Résumé historique

Un ancien fascicule de Parcs nationaux (1958, fascicule 3) nous montre la photographie d’une vieille habitante de Torgny (Joséphine Waty) posant sur le seuil de sa maison. Le cheveu rare et frisé, le visage grave, elle est vêtue d’une robe sombre, ornée seulement de quelques plis d’aisance et d’une écharpe. Elle est chaussée de pantoufles. Ses trais rudes, ses larges mains hâlées laissent entrevoir une vie humble et laborieuse. La légende du cliché, pris par R. MAYNE, nous apprend que « la maison de la ZOLETTE à Torgny est délicieusement vieillotte d’âge et luisante de propreté et que sa propriétaire n’a jamais manqué de recevoir les membres d’ARDENNE ET GAUME, venus frapper à sa porte, suivant toutes les traditions de l’hospitalité ». C’est le souvenir de cette accueillante Gaumaise qui est ainsi perpétué dans le nom de « Clos de la ZOLETTE » donné au vignoble.

1ERES_VENDANGES_A

En 1955, déjà, une première plantation de vignes avait été réalisée, mais elle fut en grande partie détruite par le terrible hiver qui suivit. Pourtant il s’agissait d’une variété de vigne rustique (Riesling x Sylvaner). Après ces débuts malheureux, des milliers de pieds furent plantés dont la reprise fut excellente. En 1959, année qui connut un été exceptionnellement beau et chaud, eurent lieu les premières vendanges. 800 kg de raisin furent récoltés dans une ambiance particulièrement joyeuse. M. MAYNE composa à cette occasion une chansonnette qu’il interpréta lui-même et dont le refrain fut repris en choeur par les participants. Elles furent affectées par les gelées tardives, les automnes froids et pluvieux. Parfois même, il n’y eut pas de vendanges (1968). Au contraire, il y eut des années particulièrement productives (3500 kg en 1964 et 1970).

L’association bénéficia à cette époque de l’aide de la station de Recherches horticoles de l’État à Gembloux et des conseils des professeurs LECRENIER et DUBUISSON.

Le premier vigneron fut  Auguste LAJOUX (de 1955 à 1961) ensuite René WATY, puis  Georget PETIT (de 1973 à 2005). La vinification était effectuée dans un premier temps au Grand-Duché de Luxembourg, mais elle se déroula ensuite en Belgique (à Virton) grâce à Jean MUNAUT, ARDENNE ET GAUME acheta même tout le matériel nécessaire à la vinification. Le Clos de la Zolette connu un beau succès durant cette période, l’objectif d’Ardenne et Gaume désireux de perpétuer les anciennes et sympathiques traditions liées à la vigne et aux vendanges était pleinement atteint.

Le vignoble a été exploité jusqu’en 2005.