Formation ornithologique

Saison 2022

Dans le but de continuer notre mission de sensibilisation et d’éducation à la nature, Ardenne & Gaume vous propose deux modules de séminaires de formation en ornithologie.

MODULE 1 - « Initiation »

Il s’agit d’un apprentissage par la pratique dans le but de sensibiliser pour mieux protéger. Concrètement 10 à 12 sorties sont organisées de fin janvier à décembre. L’accent sera mis sur l’identification des oiseaux, mais aussi sur la perception des écosystèmes spécifiques aux espèces rencontrées. Les objectifs sont en effet de permettre aux participant.es de prendre conscience de l’importance de la protection de l’environnement à travers cette approche spécifique qu’est l’ornithologie.

Cette formation s’adresse à tout.e débutant.e (mais pas complètement néophyte) à partir de l’âge de 15 ans. Les participant.e.s devront venir avec un matériel de base composé d’une paire de jumelles, d’un bon guide ornithologique, d’un carnet de notes et de quoi écrire. Les participant.es seront conscient.es que, pour que cette formation soit efficace, elle doit être complétée par un travail personnel.

Nombres de places : 18 personnes

MODULE 2 - « Perfectionnement à l'ornithologie de terrain »

Vous avez déjà des prérequis en identification des oiseaux et dans la pratique de l’ornithologie de terrain et vous voulez améliorer et participer à un projet d’Ardenne & Gaume en partenariat avec le Cercle des Naturalistes de Belgique ?

Alors cette nouvelle formation de terrain qui allie convivialité et dynamisme est faite pour vous !

Elle vous permettra d’acquérir des connaissances supplémentaires en ornithologie et méthodes de recensement, de développer une culture générale en environnement, de comprendre la biologie et le comportement des oiseaux, et de comprendre les interactions entre les oiseaux et leur biotope.

Concrètement 10 à 12 sorties, essentiellement le week-end, sont organisées de fin janvier à décembre. La guidance et l’encadrement sont assurés par Olivier Dugaillez et Damien Hubeaux, guides émérites du Cercle des Naturalistes de Belgique.

Nombre de places : 16 personnesCette formation est déjà complète ! Mais n’hésitez pas à devenir membre. En plus de votre soutien, vous serez tenu.e.s informé.e.s des prochaines sessions !

Modalités pour les inscriptions

L’inscription et la participation sont réservées aux membres en ordre de cotisation.

À partir du second membre de la même famille (vivant sous le même toit), une réduction de 50 % est appliquée à l’inscription.

Les places sont priorisées par ordre de paiement effectif.

La participation pour chaque module est de 100 € par personne.

Certains frais additionnels seront possibles en cas de déplacement en car ou de logement par exemple.

Le programme détaillé (théorique et pratique) sera communiqué ultérieurement aux inscrit.es.

Dans l’attente de ce dernier, n’hésitez pas pour tous renseignements à contacter Philippe Corbeel, vice-président par mail p.corbeel(at)hotmail.com ou par téléphone au +32 (0)84.38.72.72

Je m'inscris !

Image CAPTCHA

Cela nous aide à éviter les spams, merci.

Crédit photo : Martin Pêcheur (Alcedo atthis) © Eliott Leclercq

Si cet article vous plaît, partagez-le …

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Derniers focus

La belle part de l’ombre

À l’exception des jeunes amants et des astronomes qui y trouvent leur compte, la nuit a toujours été associée au danger et à la mort dans beaucoup de cultures. Le royaume grec d’Hadès, l’Helheim viking ou le royaume de Yomi japonais sont des endroits ténébreux réservés aux défunts. La peur ancestrale du « noir » semble être un vestige de notre ancienne vie de primate sauvage bel et bien diurne.

Lire plus ►

Biodiversité et climat, les deux faces d’une même pièce tragique

Ces derniers mois, les images apocalyptiques glanées aux quatre coins du monde occupent une part de plus en plus large de l’espace médiatique. Pas encore suffisamment au regard de la gravité de la situation : incendies et inondations dantesques, records de température ne s’invitent encore trop souvent qu’entre la poire et le fromage.

Lire plus ►