Appel aux dons – Bohan-Membre

Protégeons la Vallée de la Semois et ses affluents

Récemment, notre association a mis en œuvre d’importants efforts pour renforcer le réseau des zones naturelles préservées dans la région. Ce développement nécessite des acquisitions de terrains par l’association afin de leur attribuer un statut de protection de longue durée et une gestion adaptée.

Nous avons besoin de votre soutien pour financer l’achat de 24 hectares d’espaces naturels et contribuer à l’augmentation des surfaces protégées dans cette belle région. La réserve naturelle de la Basse Semois s’inscrit dans une logique de protection des multiples affluents de la Semois. Elle abrite également une biodiversité exceptionnelle, allant du chat forestier à la loutre, en passant par le lynx, ainsi qu’une myriade d’espèces forestières et rivulaires.

L’extension de la réserve comprend plusieurs sites, dont le site bien connu de Bohan-Membre qui se trouve dans la partie ardennaise de la vallée de la Semois, à peu de distance de la frontière française, entre les villages de Bohan et de Membre.

Muscardin (Muscardinus avellanarius) - photo : Martin Harvey
Muscardin (Muscardinus avellanarius) © Martin Harvey

Le site de Bohan-Membre

Cette extension a pour but de préserver des forêts feuillues, alluviales ou encore de petites parcelles prairiales venant diversifier le paysage de la réserve notamment comme terrain de chasse privilégié pour le chat forestier.

Les Berges du Sautou

Deux terrains situés le long du ruisseau du Sautou, petit ruisseau de grande qualité écologique qui descend rapidement vers la Semois. Ce site comporte une mégaphorbiaie traversée par ledit ruisseau. La seconde parcelle était couverte par des prairies au 19e siècle, mais est maintenant boisée de longue date et porte une forêt humide dominée par des saules et peupliers trembles.

Petit sylvain (Limenitis camilla) - Gilles San Martin
Petit sylvain (Limenitis camilla) © Gilles San Martin

Le ruisseau du Cornifontaine 

L’affluent direct de la Semois. Le terrain occupé par une pessière, une restauration par désensiment de ce fond de vallée est prévue pour ce site. On y connaît une flore forestière caractéristique des versants ardennais. Mention intéressante du Petit sylvain (Limenitis camilla), papillon de jour typiquement forestier.

La vallée de la Liresse

Le site est riche en espèces, on peut citer le martin-pêcheur (Alcedo atthis), le cincle plongeur (Cinclus cinclus), la bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea), la grande aigrette (Ardea alba), mais aussi la martre des pins (Martes martes) et le castor d’Europe (Castor fiber).

Cincle plongeur (Cinclus cinclus) - Ganett_iStock
Cincle plongeur (Cinclus cinclus) © Ganett_iStock

Comment pouvez-vous aider ?

Faites un don dès aujourd’hui pour soutenir l’extension de la réserve. Chaque euro compte et nous rapproche un peu plus de la préservation durable de ces espaces naturels exceptionnels.

Pour effectuer un versement en faveur de la nature sur le compte bancaire BE35 0000 1695 9337, veuillez indiquer en communication « DON BASSE SEMOIS ».

Contact : reserves@ardenne-et-gaume.be

Aujourd’hui, le gouvernement wallon cofinance nos achats à hauteur de 80 %. Cependant, les 20 % restants constituent une part des signataires de notre budget annuel. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien.

Vos dons restent déductibles à partir de 40 €. Une attestation fiscale vous sera délivrée au début de l’exercice suivant l’année de votre versement.

Nous vous remercions pour votre soutien !

Crédit photo : Le site de Bohan-Membre © Christophe Danaux 

Si cet article vous plaît, partagez-le …

Dernières actus

Ancienne briqueterie de Ghin - photo : Julien Preud'homme

Le réseau écologique

Découvrez dans cet article l’importance vitale du réseau écologique : conservation, connectivité et défis pour préserver la biodiversité.

Lire plus ►